Bayonetta

Test de Bayonetta 1 & 2 sur Nintendo Switch : ma sorcière bien-gaulée

SEGA, PlatinumGames et Nintendo, qui se sont alliés il y a longtemps, prouvent une fois de plus leur exploit. En effet, avec le succès d’estime de Bayonetta 2 sur Wii et de Little nightmares sur Switch, les trois firmes ont décidé de renouveler leur confiance. Ce renouvellement a pour objectif de développer un troisième épisode qui sera bientôt disponible sur Nintendo Switch.

 

En passant, munissez-vous d’une chaise gamer pour profiter au maximum vos sessions gaming. Vous pouvez visiter le site « votre fauteuil.fr » pour dénicher le meilleur modèle de chaise gamer 2018.

 

Etant donné que la date de sortie de ce nouvel épisode reste un mystère, le trio a pris la décision de faire patienter les utilisateurs de la console hybride de Nintendo. Ils ont également eu l’idée de faire une reprise des deux premiers Bayonetta pour que les joueurs ne s’ennuient pas trop. Ces deux épisodes étaient déjà disponibles sur Wii U depuis 2014. Avec une modification à la fois idiote et méchante, le jeu Bayonetta fait encore de l’effet quatre ans plus tard. Pour connaître les raisons, jetons un coup d’œil sur les résultats de cette expérimentation.

Wii U : une console remplacée par la Switch de Nintendo

Bayonetta

 

Obtenir la version sur Wii U au meilleur prix

 

Ce qui est bien avec la Nintendo Switch, c’est qu’elle peut profiter de la collection de Wii U en toute liberté. A coup sûr, avec juste 13 millions d’exemplaires liquidés en espace de 5 ans, la Wii U peut être considérée comme un accident industriel. Heureusement, Switch a été capable de surpasser cette étape en une dizaine de mois seulement.

C’est une chance pour l’appareil hybride de Nintendo qui n’a pas eu besoin de suggérer de versions remasters pour les deux ouvrages du beat’em all. Ces ouvrages s’agissent de Bayonetta 1 & 2. Pas d’amélioration de façade par conséquent, ni de perfectionnement dans le gameplay. En toute franchise, cela est inutile car ce dernier reste aussi profond et compliqué. Il procure même en 2018 des sensations fortes. Cela prouve que le titre de Hideki Kamiya doit faire face au temps, côté jouabilité.

Parlant de jeux vidéo, découvrez sur notre site, le guide test pour choisir une souris gamer. Trouvez aussi les meilleurs accessoires gaming sortis dans le monde dernièrement.

Un manque de travail de rénovation sur Bayonetta 1 & 2

Bayonetta

Regretter le manque de travail de rénovation, c’est par conséquent être en face du jeu initial. Le premier épisode est disponible depuis 8 ans et 4 ans pour le deuxième. Il faut pour cela travailler avec un moteur graphique qui est devenu très ancien. De plus, il y va fort en termes d’environnements géométriques et de textures floues. Le premier épisode de Bayonetta reproche son âge. Et bien que cette reprise sur Nintendo Switch montre l’ensemble des problèmes liés au frame-rate de l’époque, il n’est pas facile de ne pas critiquer la lisibilité.

 

Obtenir la version sur Switch au meilleur prix

 

Cela paraît inévitable quand on parle du jeu dans sa version nomade. Il faut avouer que la combinaison entre l’écran de 6,2 pouces de la Nintendo Switch et l’action frénétique de Bayonetta ne résout pas réellement le problème. Il faut nettement un temps d’adaptation aux joueurs pour s’habituer à l’approche portabilité du jeu. Or, c’est la première fois qu’on voit cela dans une série. Par contre, une fois maîtrisé, le jeu n’affiche plus ce problème de clarté. Ce dernier s’est envolé à l’insu d’un affichage en 720p qui irrite un peu les yeux en 2018.

Bayonetta

Libérons le charme

Bien que le remaster du premier opus fût très attendu, la reprise de sa suite Bayonetta 2 semble plutôt acceptable. En effet, le jeu est apparu récemment et a su bénéficier des perfectionnements apportés au moteur graphique. La puissance de ce moteur a été augmentée au maximum en ce moment. Toutefois, le jeu présente des défaillances à quelques endroits, plus particulièrement quand la caméra commence à se rapprocher des textures. Malgré tout, le titre comble les vides avec sa direction artistique totalement attirante.

Bayonetta

A part cela, il y a la mise en scène qui est amusante. On voit aussi une nette optimisation à travers l’anti-aliasing, autrement dit, une excellente clarté dans l’action. Et ce, que l’on fasse le jeu sur son téléviseur ou sur l’écran de la Nintendo Switch. L’ensemble des qualités de la mouture Wii U d’il y a 4 ans est toujours présent. En même temps, on a ce bonus incroyable de pouvoir emmener le jeu n’importe où. On peut aussi bénéficier de cette fréquence d’images à 60 fps. Ce confort visuel remarquable existait déjà sur la version Wii U de l’époque.

Post Author: Tsiori - Info Digitale

Entrepreneur depuis 2014 et passionné par le SEO, les nouvelles technologies et l'informatique en général.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *