Voiture sans chauffeur google car

Présentation de la Google Car, une voiture sans chauffeur

Une nouvelle étape a été franchie dans l’univers de l’automobile. Parue officiellement en 2014, la voiture autonome de Google se dévoile petit à petit au public. D’ailleurs, la Google Car sillonne déjà les routes aux États-Unis et fait déjà ces preuves dans quelques pays Européennes. Voici tout ce que vous devez savoir sur cette technologie qui ne va pas vous laisser indifférents.

Une voiture autonome, un système informatique intelligent

Même si ce produit est encore loin de la phase commerciale pour le grand public, la Google Car intéresse plus d’un, surtout au niveau de son fonctionnement. Ce projet est l’œuvre du professeur Sebastian Thrun et l’ingénieur Chris Urmson. Durant la conférence qui s’est déroulée à San Francisco sur les robots et les systèmes intelligents, il a été dévoilé que le fonctionnement de cette voiture s’est appuyé sur les vidéos de test sur route.

Le cœur du système est un laser positionné sur le toit de la voiture. Ce laser en question est un Velodyne à 64 faisceaux. Un logiciel génère une carte avec des détails complets en trois dimensions de l’environnement qui l’entoure. La voiture rassemble ensuite les mesures dans la carte en haute résolution pour pouvoir respecter les codes de la route, tout en évitant les obstacles. Ce véhicule possède également des capteurs, comme des radars qui sont placés à l’avant ainsi qu’un capteur d’obstacle à l’arrière pour recevoir des informations sur le trafic.

Les caméras proches du rétroviseur détectent les feux de circulation. Et enfin, un système GPS automatique calcule la position de la voiture. Toutefois, avant de lancer le pilotage automatique, l’utilisateur doit parcourir la route plusieurs fois pour pouvoir récupérer les bonnes données environnementales.

Et les risques d’accident ?

Les prototypes de la Google Car ont reçu des critiques que l’on ne peut pas négliger au niveau de la sécurité. En effet, depuis 2009, cette voiture a été impliquée dans plus de 10 accidents mineurs. Parmi eux, une Google Car qui est entrée en collision avec un autocar sur la voie publique. Google n’a pas attendu pour admettre sa part de responsabilité dans cet accident, car selon eux le cerveau informatique du véhicule avait été responsable. Suite à cet incident, Google est encore plus décidé à apporter des améliorations sur le logiciel qui fait fonctionner la voiture autonome. Il est a noté que sur tous les petits accidents qu’a connu la Google Car, seul un d’entre eux semble avoir été causé par la voiture sans chauffeur.

Pour quand la commercialisation ?

Jusqu’à présent la Google Car n’a reçu de feu vert qu’en Californie. Cette voiture électrique au design rappelant celui de la Smart peut accueillir deux personnes au maximum. Mais avant qu’elle soit commercialisée sur le reste du monde en 2020, le géant de l’internet veut améliorer cette technologie, spécialement sur les faits inattendus et ponctuels qui peuvent provoquer des accidents, tels que les travaux, les traversées de piétons ou encore le comportement des autres chauffeurs et des véhicules poids lourds.

Post Author: Tsiori - Info Digitale

Entrepreneur depuis 2014 et passionné par le SEO, les nouvelles technologies et l'informatique en général.

1 thought on “Présentation de la Google Car, une voiture sans chauffeur

    Dimitri

    (14 avril 2016 - 14 h 49 min)

    On va voir arriver tout ça bientôt, ce n’est plus qu’une question de temps. Bientot les taxis sans chauffeur ? Personnellement ça me fait froid dans le dos.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *