Yatedo

Yatedo : optimisation de son moteur de recherche pour les RH avec Microsoft

Yatedo, une start-up française, est le concepteur d’un moteur de recherche de candidats fondé sur l’intelligence artificielle. Grâce à cette création, elle a été choisie pour adhérer l’IA Factory de Microsoft. Son équipe pourra poursuivre le développement des fonctionnalités soutenu par des ressources fournies par le leader informatique américain.

Yatedo : le moteur de recherche dédié à l’e-recrutement

Disponible depuis 2011, cette solution a pu secourir de nombreuses personnes dans différents cas. Grâce à ce moteur de recherche dédié au RH, les recruteurs peuvent trouver facilement les profils répondant à leurs critères. C’est en 2007 que les deux fondateurs de la firme, Amyne Berrada et Saad Zniber ont commencé à développer ce moteur de recherche. Ils ont choisi cette idée pour leur projet de fin d’études à Epitech.

Yatedo

Ce système de recherche s’avère plus puissant que celui de Google. L’algorithme est capable de déchiffrer le contenu des pages web, rechercher les informations concernant les personnes et les résumer. Selon Saad Zniber, l’utilisateur voit uniquement les informations concernant la personne qu’il recherche au lieu de voir toute une liste de pages internet. Par conséquent, Yatedo va intégrer l’ensemble des informations sur un candidat à travers les réseaux sociaux et les CVthèques. Grâce à cela, le recruteur peut visionner la fiche d’identité du candidat.

L’usage de l’Intelligence Artificeille (IA) à plusieurs échelons

Ce moteur de recherche use d’un algorithme pour choisir exactement les candidats répondant aux besoins du recruteur en une fraction de seconde. L’intelligence artificielle agit à de nombreux échelons. D’abord, elle sélectionne les informations sur internet. C’est la fonctionnalité initiale sur laquelle les deux fondateurs ont travaillé. Le moteur Yatedo Talent va faire un référencement web puis il va classifier les informations selon les compétences, les firmes, les titres de postes, etc. Ensuite, entre 2016-2017, les membres de la start-up ont mis au point Yatedo Intelligence. En utilisant une base de données de plus de 800 millions de personnes sur le web, le dispositif va analyser le parcours d’un candidat. Après, il va faire une comparaison avec cette base pour donner des indicateurs.

Yatedo

Le mode de sélection d’un recruteur via l’IA

Dès sa première quête, le recruteur peut faire un filtrage des candidats. Il s’agit de candidats à la recherche d’emploi ou ayant trouvé du travail récemment. Ce recruteur choisit également leur degré d’implication dans le travail. A savoir, si le candidat prend part à des Moocs ou des forums en ligne.

D’après toujours Saad Zniber, le moteur de recherche est capable d’analyser le parcours d’autres gens dans la même zone géographique. Il cherche alors des candidats possédant les mêmes responsabilités dans le même domaine. Il en fait de même pour effectuer des prévisions avec une statistique à l’appui.

Yatedo

IA : un système automatisé intelligent

Jusqu’ici, personne n’ose affirmer que cette technologie va prochainement prendre la place des recruteurs. Le co-fondateur de Yatedo n’est certainement pas du même avis. Selon ses dires, le niveau de l’intelligence artificielle la plus améliorée peut être comparé à celui d’un cerveau humain.

Or, ce dernier est nettement plus perfectionné et possède plus de puissance que n’importe quelle IA. Un être humain est capable de jouer au go, de faire du sport ou d’établir des liens de contact afin d’effectuer des entretiens d’embauche. Pour l’instant, on est juste parvenu à concevoir des intelligences qui excellent pour un seul et unique usage. Au final, il s’agit tout simplement de systèmes automatisés intelligents.

Yatedo

Recrutement : une IA accompagnatrice, pas une remplaçante

Côté recrutement, l’IA n’est pas là pour succéder à l’être humain, mais l’accompagner sur différentes étapes. Selon Saad Zniber, l’IA n’est pas encore capable de faire passer un entretien d’embauche. De plus, elle ne peut pas proposer au directeur d’engager tel ou tel candidat. Vis-à-vis des entreprises, l’IA n’est qu’à son début. De leur côté, les gouvernements espèrent que cette évolution technologique va complètement changer l’univers du recrutement.

Post Author: Tsiori - Info Digitale

Entrepreneur depuis 2014 et passionné par le SEO, les nouvelles technologies et l'informatique en général.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *