VLC 3

VLC 3.0 : La sortie de la version finale

Après de longues attentes, VLC 3.0 est enfin là pour le téléchargement dédié à plusieurs plateformes. Ses nouveautés déjà connues il y a un bon moment, se consacrent sur une large réécriture du code. Et actuellement, cette réécriture est presque similaire sur l’ensemble des systèmes. C’est une même version pour chacune des plateformes concernées.

VLC 3

Les plateformes compatibles avec la version VLC 3.0

Parmi ces plateformes, on peut citer : Apple TV, Android, iOS, Chromebook, macOS, UWP/WinRT, Windows, Linux et Android TV. Windows Phone 8.1 et Windows 10 Mobile font également partie des bénéficiaires, y compris les versions tenues en compte. En se référant au Disque-monde de Terry Pratchett, cette version a été baptisée « Vetinari ».

La branche 3.0 de VLC prévoit de marcher partout de la même façon, même sur d’anciennes versions des systèmes. Pour le cas de Windows, elle peut fonctionner via XP. C’est pareil pour macOS, dont la version récente est la 10.7. Il est en de même pour l’iOS à partir de la version 7. Et comme bouquet final, il est aussi compatible sur Android à partir de la version 2.3.

Un code similaire partout

L’amélioration la plus remarquable est une réécriture minutieuse du code de la VLC. A présent, c’est pareil pour l’ensemble des plateformes. Une logique qui lui garantit une maintenance et un perfectionnement facilités pour l’avenir. En effet, les développeurs sont déjà en train d’exploiter la version 4.0.

Toutefois, la nouveauté la plus importante est le décodage matériel des vidéos activées. Et pour cause, celui-ci est en général présent sur n’importe quel système. VLC 3.0 est compatible avec toutes les vidéos en HD et UHD en H.264 et H.265. Le lecteur garantit une lecture 4K à 60 images par seconde en procurant une basse consommation CPU. Il espère faire le même travail avec la 8K.

VLC 3

Une minimisation de la consommation

D’après VideoLAN, c’est une consommation en moins comparée à d’autres lecteurs comme MPC-HC et Films incorporés à Windows 10. Concernant l’HDR, le support est garanti sur 10 ou 12 bits sous Windows 10 depuis sa mouture 1709 ou FallCreators Update. On s’occupe du tone-mapping sur d’autres systèmes. De plus, il n’y a pas de problème concernant le support complet lorsque les API adéquates sont là. Et l’équipe veut prioriser l’Android.

Le « HDMI passtrough » est aussi au rendez-vous. Par conséquent, VLC peut connaître si les appareils existants branchés aux câbles sont munies d’un décodeur audio matériel. Ensuite, ces câbles s’occupent de la gestion du son. Cette gestion évite ainsi la redondance du traitement. Toutefois, ce mécanisme n’est activable qu’avec des codecs audios en sachant les utiliser comme le Dolby DTS Master Audio.

HiDPI, ChromeCast, codecs, réseau…

Le support du ChromeCast existe aussi bien pour la découverte que pour le streaming, même avec des formats pas nécessairement pris en charge. Mais pour le moment, cela n’est disponible que pour les moutures « desktop » et Android. Néanmoins, les versions iOS et UWP doivent bientôt obtenir cette fonctionnalité.

VLC 3

Concernant les autres nouveautés, on peut citer :

  • Le son ambisonique avec la lecture des vidéos en 360°
  • Une gestion suffisamment remanipulée du réseau, avec intégration des lecteurs distants de genre FTP, NFS, SMB ou SFTP. La navigation se passe tout de suite dans le lecteur
  • Un nouveau moteur de rendu destiné aux sous-titres, compatible avec ComplexTextLayout.
  • Une intégration du HiDPI dédiée à l’interface sous Windows 10
  • Un support d’AV1 presque achevé avec uniquement l’attente de la version finale du codec
  • Le support de plusieurs nouveaux codecs tels que Cineform,HQX, WebVTT, CEA-708 et TTML
  • Mouture Android : intégration d’Oreo incorporant un clavier, plus précisément les Chromebook
  • Mouture iOS : une batterie plus performante avec une économie d’utilisation.

VLC 3

Déjà annoncé en novembre 2017, VLC 3.0 est en même temps une rénovation et le commencement de la fin pour de nombreux systèmes. Les principaux concernés sont d’une certaine façon, ceux avec une version LTS ou Long Term Support, étant donné que VLC 4.0 va faire un tri. En effet, Cette nouvelle version n’est plus compatible avec : macOS 10.7 et 10.8, Vista, Android 2.3 et 3.0 ainsi que Windows XP.

Post Author: Tsiori - Info Digitale

Entrepreneur depuis 2014 et passionné par le SEO, les nouvelles technologies et l'informatique en général.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *