messagerie ordinateur informatique et digital

Top 3 des points faibles du marketing traditionnel face au marketing digital

Le marketing traditionnel est actuellement en train de perdre du terrain face à la recrudescence du marketing digital. Avec les avancées technologiques que l’on rencontre de nos jours, Internet tend à supplanter les supports traditionnels de communication comme les journaux, la télévision ou bien la radio entre autres. Maintenant, il n’est plus intéressant de baser uniquement ses stratégies marketing sur le marketing traditionnel, car il présente quelques points faibles face au marketing digital.

Un coût de campagne souvent élevé, un ROI difficilement mesurable

Pour que le marketing traditionnel ait un impact conséquent sur le consommateur, il faut généralement une campagne de déploiement massive sur les supports traditionnels comme la télévision, les journaux et magazines, etc. Ces actions coûtent généralement cher selon les supports choisis. Par ailleurs, le message transmis aux consommateurs a du mal à exister dans le temps une fois que la campagne est terminée. D’autant plus qu’il est difficile de calculer le retour sur investissement (ROI) de ce type de campagne marketing, plus particulièrement en ce qui concerne les montants générés par ces actions.

Le marketing digital quant à lui, demande moins d’investissement (argent, ressources matérielles, etc.) comparé au marketing traditionnel pour des résultats equivalents. Grâce à Internet, il est maintenant plus facile de mesurer le ROI. En effet, chaque entreprise a la possibilité d’acquérir (logiciel CRM) et d’utiliser des outils interconnectés (réseaux sociaux, blogs, etc.), pour suivre et analyser en même temps ses campagnes de marketing sur le Web. Ainsi, elles peuvent ajuster en temps réel le budget alloué à la campagne, mais aussi corriger certaines actions.

Une interaction presque unidirectionnelle avec les cibles

L’une des plus grandes faiblesses du marketing traditionnel est son interaction avec ses cibles, qui est dans la majorité des cas à sens unique. En effet, une fois qu’une entreprise passe par l’intermédiaire d’un journal par exemple pour passer un message publicitaire, il ne lui reste plus qu’à attendre la réaction des consommateurs et constater l’efficacité de la stratégie commerciale adoptée.

Sur ces types de supports traditionnels (journaux, magazines, affiches, panneaux publicitaires, etc.), il n’est vraiment pas possible d’effectuer des échanges avec les cibles. Pour ce qui est du marketing digital par contre, l’échange avec les consommateurs ou les clients se fait directement et de façon interactive, et ce, de manière instantanée sur les réseaux sociaux par exemple.

Une diffusion et couverture marketing généralement locales

Avec les différents supports utilisés par le marketing traditionnel, la couverture médiatique se fait le plus souvent localement. À un certain temps, il s’agissait d’un avantage pour ce qui est de la concurrence locale. Cependant, avec le marketing digital, l’éloignement géographique importe peu, voire pas du tout.

Effectivement avec internet, la campagne marketing ne se fait plus localement, mais elle peut cibler toutes les personnes qui ont accès au web. Ainsi, le marketing traditionnel est en partie limité aussi bien en couverture qu’en termes de diffusion publicitaire entre autres, sur le marché régional, et même au niveau international.

Post Author: Nathalie

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *