Oculus Rift

Réalité virtuelle : On reteste Oculus Rift

Oculus Rift est le premier casque de réalité virtuelle pour PC à sortir sur le marché. Il change radicalement la notion de divertissement numérique. On peut y jouer avec des jeux vidéo et même discuter avec les amis… en réalité virtuelle. De longues années d’élaboration ont été nécessaires avec une campagne participative qui a débuté en 2012 pour ensuite obtenir la version définitive.

 

Oculus Rift : une totale immersion

L’oculus rift offre un bon confort d’utilisation et reproduit fidèlement les mouvements de votre tête. Les écouteurs audio intégrés créent des effets sonores en trois dimensions et sont amovibles pour pouvoir y adapter votre propre casque. Pour l’immersion, il est recommandé de choisir un format qui englobe totalement les oreilles. En outre, vous ne ressentez pas de fatigue ou de mal de tête après quelques heures passées sur le casque.

Oculus Rift

Une expérience gourmande en matériel

La réalité virtuelle est une technologie avancée et requiert a fortiori une puissance matérielle assez conséquente. La machine utilisée avec l’oculus rift doit être pourvue d’un processeur Intel i5-4590 ou ultérieur et d’une RAM de 8 Go. Cette exigence matérielle part d’une constatation raisonnable. Sur les coûts de rendu bruts, un jeu 1080p à 60 Hz nécessite 124 millions de pixels ombrés par seconde. Le Rift fonctionne en revanche sur du 2160 × 1200 pixels à 90 Hz en doubles écrans. Il consomme ainsi 233 millions de pixels par seconde. À l’échelle par défaut de l’œil-cible, l’exigence de rendu du Rift va jusqu’à 400 millions de pixels ombrés par seconde. Ainsi, les seuls coûts de rendu bruts d’un jeu VR nécessiteront jusqu’à 3 fois la puissance GPU du rendu 1080p. Comme système d’exploitation, l’oculus Rift exige en minimum un Windows 7 64 bits ou ultérieur. Une sortie HDMI 1.3 est requise pour la sortie vidéo et 3 ports USB 3.0 et 1 port USB 2.0 pour les entrées.

Oculus Rift

Réalité virtuelle : hardware optimisé pour une fluidité maximale

 

Le casque Oculus Rift utilise un panneau OLED pour chaque œil, chacun ayant une résolution de 1080 × 1200. Ces panneaux ont un taux de rafraîchissement de 90 Hz et se rafraîchissent globalement plutôt qu’en balayage de lignes. Ils utilisent également une faible persistance, ce qui signifie qu’ils n’affichent qu’une image toutes les 2 millisecondes. Vous ne subissez ainsi aucun flou ou mouvement de flou sur un moniteur régulier. La séparation des lentilles est réglable sur un large éventail de distances interpupillaires. Le Rift dispose d’un suivi rotatif et positionnel à 6 degrés de liberté basé sur le système Constellation d’Oculus.

 

Oculus Rift : Installation et mise en marche

 

Il n’y a pas de manuel dans la boîte, mais vous pouvez en trouver sur la toile. L’application Oculus est à télécharger séparément et vous guide dans les quelques étapes de la mise en marche. Le guide montre d’abord comment mettre le casque et comment le calibrer. La langue n’est pour l’instant qu’en anglais. Le casque devra être porté durant toute l’installation.  L’expérience peut ensuite être démarrée immédiatement en allant dans le menu. Celui-ci est comme une grande habitation virtuelle avec un énorme salon à colonnes, des escaliers et un sofa.

Post Author: Miza

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *