Piratage informatique

Piratage informatique : sommes-nous à l’abri ?

Vie professionnelle ou privée, tout passe par l’informatique de nos jours. Personne ne peut y échapper tant qu’on suit le rythme d’un monde en perpétuel évolution. Ces objets connectés que nous utilisons chaque jour et auxquels nous confions la majorité de nos activités sont-ils en sécurité. Le piratage informatique, des hackers sont à notre poursuite pour détruire, voler et arnaquer via un système informatique.

On perçoit fréquemment aux actus des nouveaux virus survenir. En effet, ce n’est pas la seule menace pour nos ordinateurs. Il subsiste d’autres programmes malveillants qui se propagent à travers les réseaux internet. Nos informations sensibles sont vulnérables à certaines attaques ou piratage informatique.

Piratage informatique

AutoSploit : logiciel qui attaque les objets connectés

A la dernière nouvelle, un logiciel dénommé « AutoSploit » vient de faire son apparition. Créé par un certain « VectorSEC » un hacker, son logiciel permet de prendre une atteinte directe au système de sa victime. Ce logiciel utilise deux mécanismes, à savoir : Shodan.io, un moteur de recherche pour connaitre les objets connectés sensibles et Metasploit, un programme de piratage dissociable utilisé pour faire des contrôles de sécurité. Leur mode de fonctionnement est assez pratique.

Piratage informatique

Il s’agit de présenter un indice qui renvoi à un système spécifique. Le logiciel va percevoir via le site Shodan.io une énumération d’appareils facile d’accès. Puis trier dans les fonctions de Metasploit de multiples attaques aboutissants à un accès direct au système. Pour le logiciel AutoSploit, aucune réelle solution n’est à notre disposition jusqu’à ce jour. Naviguer sur le web et connecter requièrent de la prudence. La vigilance est donc de mise !

piratage informatique : une faille de sécurité découverte dans Adobe Flash

Flash Player est un logiciel ou plus précisément une extension éditée par Adobe. Il est intégré au navigateur permettant de lire une vidéo, une pub en flash. Il crée un fichier en rapport avec le répertoire du programme. Les dernières actus annoncent pourtant qu’une nouvelle faille délicate survient dans Flash, le lecteur multimédia d’Adobe. Elle accède au contrôle à distance d’un appareil, en adoptant un contenu Flash saisi dans une page web ou dans un document bureautique tel que Microsoft office. Ce problème a été repéré en Corée du sud, qui a été exploité par des Hackers.

Piratage informatique

Une alerte de sécurité a été lancée par le Korea Computer Emergency Response Team Coordination Center. Selon Simon Choi, un chercheur sud-coréen en sécurité informatique, c’est une action d’espionnage conciliée par la Corée du nord. Cette faille pourrait bien être exploitée par des esprits experts à des fins biens distincts. Un correctif va être reparti dans la semaine du 5 février 2018, pour remédier à la faille cette taille.

Les réflexes à adopter contre le piratage

AutoSploit et la faille de sécurité dans Adobe Flash, deux exemples qu’on peut citer parmi tant d’autres. Une chose est sûre, c’est que cela ne va pas s’arrêter là. Coordonnées bancaires, photos, numéros de téléphone, adresses e-mail…comment faire pour que ces données ne soient dépravées ? Une solution très efficace : soigner ses mots de passe. Il doit être conçu d’au moins huit caractères constitués de majuscules, minuscules, chiffres et caractères spéciaux.

Piratage informatique

Protégez votre webcam pour que vous ne soyez pas pris en vidéo à votre insu, un des faits devenus très courants dans l’univers de la webcam actuellement. Il existe aussi une astuce contre la perte de données dues au piratage informatique. Celle de séparer vos données. En cas de piratage, cela empêche les pirates d’accéder à l’ensemble de vos données disponibles sur votre ordinateur. Aucun système d’exploitation de ce type n’existe encore pour le mobile. « C’est pourquoi, en cas de réunion importante, je préfère laisser mon téléphone dans une pièce différente, parfois même à côté d’une radio allumée » affirme Benjamin Sonntag, président de la Quadrature du Net.

Piratage informatique

Post Author: Tsiori - Info Digitale

Entrepreneur depuis 2014 et passionné par le SEO, les nouvelles technologies et l'informatique en général.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *