Passez au zéro papier en optant pour l’échange de données informatisé (EDI)

Dans un but écologique, ou simplement pour réaliser des économies, de plus en plus d’entreprises optent pour la dématérialisation de leurs documents administratifs. Mais ce n’est pas la seule raison pour passer à l’EDI (Echange de Données Informatisé). L’échange documentaire par informatique offre d’autres avantages, comme l’automatisation de certaines tâches.

Économisez de l’argent sur vos dépenses documentaires

On le sait, le papier coûte cher. Et lorsque l’on parle de plusieurs milliers de documents édités par an, la note peut vite devenir salée. Les entreprises ont ainsi tout intérêt à réduire les frais liés à ce poste de dépenses. Grâce à l’EDI, la transmission des documents s’effectue directement entre les SI (Systèmes d’Information) des entreprises, d’ordinateur à ordinateur. Avec un échange documentaire exclusivement dématérialisé, l’utilisation des courriers, fax et courriels n’est plus nécessaire. En prime, à l’heure de l’éco-responsabilité, l’échange de données informatisé participe en faveur de l’environnement.

Améliorez la transmission de vos factures et documents commerciaux

En plus de réduire significativement leurs frais généraux, les professionnels gagnent également en efficacité avec les EDI. Documents administratifs et commerciaux sont expédiés plus rapidement et l’absence de saisie manuelle évite les erreurs de transmission. Les services achat et vente de l’entreprise bénéficient alors d’une meilleure réactivité et sont plus productifs dans leurs tâches quotidiennes. Sur un secteur d’activité concurrentiel, l’utilisation d’un EDI peut faire une grande différence en matière de compétitivité.

ANSI, EDIFACT, TRADACOMS, XML : quel standard EDI choisir ?

Afin de simplifier les échanges entre entreprises, plusieurs standards documentaires ont été créés. Les plus connus sont l’XML, l’EDIFACT, l’ANSI et le TRADACOMS. Ces formats permettent aux systèmes informatiques de traduire les documents dématérialisés transmis en données intelligibles par leurs logiciels. Idéalement, clients et fournisseurs se mettent d’accord sur un format de fichiers particulier pour communiquer. Néanmoins, la plupart des EDI sont capables de comprendre différents formats et de les interpréter.

Post Author: Didier

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *