objet connecté

Quelles erreurs éviter pour lancer un objet connecté ?

Malgré le nombre de startup qui prolifère dans la fabrication d’un objet connecté comme le Spinali Design par exemple, bien peu aboutissent à leur fin. Voici donc quelques erreurs évidentes que vous devez à tout prix éviter si vous voulez concrétiser votre projet.

Objet connecté : Ne pas connaitre la concurrence et la clientèle cible

Un objet connecté pour quel usage et pour quelle cible ? C’est la question que les concepteurs doivent avoir en tête avant de développer leurs projets. Et c’est d’ailleurs pourquoi il est important de faire une étude de marché tout en analysant la concurrence. À quoi bon investir dans un secteur déjà saturé ou dans des produits qui sont déjà des Produits high-tech stars ? Cela reviendra à une perte de temps et de créativité sans parler des fonds qui ont été mis en jeu.

objet connecté

Ne pas anticiper les coûts de production

Pour bien ficeler et finaliser un projet, les concepteurs doivent développer trois domaines :

  • la partie logicielle ;
  • l’électronique ;
  • et la conception.

Or, chaque domaine a besoin de fonds de départ, de publicité de lancement et de stratégie puisque chacun a son importance. Si vous ne savez pas prévoir les dépenses à l’avance, cela pourrait amener à compromettre la production même de votre produit. Les fonds étant dépensés dans la préparation de la production.

objet connecté

Trop mettre en évidence la partie technique

Il est primordial que les nouveaux objets High-tech ne soit pas trop technique et que son utilisation soit compréhensible pour les utilisateurs. Ingénieurs de formations, les investigateurs de ces projets sont souvent enthousiasmés par leurs projet et en oublient les consommateurs finaux. Mettre trop de fonction dans un objet connecté pourrait compliquer sa fonctionnalité. Et c’est surtout contre-productif. Un objet tout simple et bien conçu attirera bien plus de clients.

objet connecté

Précipiter le lancement

La plupart du temps, les tests de fiabilité et de fonctionnement réalisés auprès des éventuels clients représentent un budget assez conséquent. C’est souvent la raison pour laquelle les inventeurs ont tendance à tricher et à précipiter le lancement de leurs produits. Il y en a même qui se passent de cet étape et qui lancent sur le marché des objets connectés qui ne sont pas testés. Le risque est double, la perte de confiance des acheteurs et le retrait du produit pour disfonctionnement.

Post Author: Tsiori - Info Digitale

Entrepreneur depuis 2014 et passionné par le SEO, les nouvelles technologies et l'informatique en général.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *