Cybercriminalité

Hausse de la cybercriminalité, les solutions à adopter pour les entreprises

Le risque lié à la cybercriminalité accroit constamment maintenant que les entreprises utilisent davantage d’appareils connectés à Internet. Que ce soit sur réseau câblé ou sans fil, se protéger contre les pirates en ligne devient une priorité au fur et à mesure que la numérisation des entreprises poursuit son bonhomme de chemin. Notre site d’information digitale vous dit tout !

Cybercriminalité

Le cas de Sony en 2014

Le cas de Sony en 2014 a ouvert les yeux des entreprises du monde entier sur les impacts possibles d’une attaque commise en cybercriminalité. À partir de là, la cybersécurité a gagné la place qu’elle mérite depuis le début sur les priorités des décideurs. En effet, pour rappel, Sony a subi un grand coup dans sa performance générale. De même, la compagnie a perdu beaucoup d’argent et son image a même été ternie par cette mauvaise expérience.

Tout le monde est concerné

Or, ce que les entreprises ne comprennent pas encore, c’est qu’elles ne sont pas les seules à être concernées par la cybercriminalité. Le cas de WannaCry décrit une attaque de ransomware ciblant une faille qui a eu un impact négatif sur plus de 230 000 PC à travers 150 pays dans le monde. Cette simple faille a touché plusieurs sociétés en même temps incluant de nombreuses multinationales comme Telefonica et NHS.

Cybercriminalité

La cybercriminalité : une menace constante

La cybercriminalité est devenue un problème présent dans la vie de tous les jours de chaque entreprise. Les attaques classiques restent de rigueur, car de nombreuses sociétés ne suivent pas encore les recommandations de base en termes de sécurité d’installations informatiques. Pourtant, elles exigent tout simplement d’installer un antivirus sur chaque ordinateur, d’activer et de bien paramétrer un pare-feu et d’analyser l’ensemble des logiciels et données du PC régulièrement.

La sécurité en ligne une priorité

La cybercriminalité ne concerne plus uniquement les équipements en place. Donc, la protection ne doit pas se limiter uniquement au datacenter, mais doit aussi être considérée pour l’ensemble des appareils connectés, y compris les scanners et les imprimantes. Le données enregistrées sur le cloud ainsi que les appareils mobiles et les communiquant par IoT sont désormais en danger également. Pour éviter que les attaques les touchent, chaque entreprise doit désormais penser à établir une politique de prévention efficace. Cette dernière doit non seulement concerner les vulnérabilités sur le réseau câblé, mais également sur tout type de failles Wifi.

Cybercriminalité

Une attention à la source

La source d’une attaque est bien souvent une petite faille sur un logiciel ou une application ou encore une plateforme. C’est le Graal pour les pirates. C’est ce qui a mené vers l’attaque de ransomware d’Uber en 2016 entre autres. Ainsi, la première prévention à entreprendre consiste à utiliser uniquement des logiciels et outils suivant les normes de sécurité en vigueur et les mettre à jour régulièrement.

Besoin d’une protection réactive

Prévenir les attaques, c’est bien, mais il faut toujours aussi rester en alerte, prêt à les contrer. Malgré un budget réduit, chaque entreprise doit pouvoir recueillir, regrouper et analyser les données susceptibles d’être attaquées sur son système. Elles peuvent potentiellement cacher des informations importantes sur l’état de santé d’une partie ou du système tout entier. Ici, le système se réfère aussi au dispositif de réseau informatique.

Cybercriminalité

Post Author: Tsiori - Info Digitale

Entrepreneur depuis 2014 et passionné par le SEO, les nouvelles technologies et l'informatique en général.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *