conseils et astuces sur les marketplaces

Comment fonctionne une marketplace e-commerce et quels en sont les avantages ?

Amazon, La Redoute, FNAC.com, PriceMinister, eBay … vous entendez beaucoup parler de « places de marché » (marketplaces en anglais) et vous vous demandez si cette voie est vraiment intéressante. Revenons sur quelques notions de base concernant les marketplaces avant d’en présenter les différents avantages ainsi que quelques conseils pour bien vendre sur ces plateformes.

Une marketplace : en quoi cela consiste-t-il exactement ?

Une marketplace est une plateforme sur laquelle les e-commerçants rencontrent de nouveaux clients. A l’instar d’un marché réel, on vend de tout sur une marketplace : vêtements, accessoires informatique, véhicules, cosmétiques, produits de consommation et même services en tout genre. Tout se distribue et tout se monnaye. Ainsi, les distributeurs proposant des marketplaces mettent leur plateforme et leur force de frappe à la disposition de distributeurs qui y déposent leurs produits et/ou services.

L’avantage d’une marketplace pour les clients

A une époque où le nombre de sites ne cesse d’évoluer et où les internautes sont de plus en plus sollicités tout en disposant de moins en moins de temps, il est indéniable d’affirmer qu’une marketplace est un réel plus en matière de gestion du temps et de l’effort sur la toile. Si les internautes peuvent trouver tout ce dont ils ont envie ou besoin sur un seul et même site, le bénéfice est immédiat et rapidement perçu par les utilisateurs. De plus, les marketplaces permettent de trouver des bons plans !

L’avantage d’une marketplace pour les acteurs

Moyennant une commission variant selon les produits vendus ainsi qu’un éventuel abonnement, les e-commerçants bénéficient d’une visibilité importante sur la marketplace qui prend en charge l’effort de communication à visée nationale ou même, dans le cas de certains géants comme Amazon par exemple, internationale.  Une visibilité intéressante et quasi-immédiate pour un nouveau e-commerçant souhaitant développer son activité. C’est ainsi que de nombreux e-commerçants décident de rendre leurs produits et services visibles sur de grands sites marchands. A leur tour, ces derniers ont augmenté la palette de produits vendus sur leurs marketplaces, qui deviennent de véritables cavernes d’Ali-baba.

Alors que de nombreux petits e-commerçants cherchent à se positionner sur les moteurs de recherche, par le biais d’efforts payants (Adwords) pouvant peser lourd sur leur budget SEO, beaucoup s’aperçoivent très vite qu’ils deviennent très vite dépendants de Google. Sur Internet, comme ailleurs, il est dangereux pour un professionnel de mettre tous ses œufs dans un même panier. Les marketplaces représentent donc un moyen intéressant de diversifier les canaux d’acquisition à moindre frais. L’avantage principal est que le montant payé – en grande partie – est lié au montant des ventes. Un argument qui minimise donc le risque en matière d’investissement.

Dernier avantage – et non des moindres – les e-commerçants qui s’appuient sur une marketplace bénéficient de toute la technologie mise en œuvre par cette dernière pour présenter et vendre leurs produits. Ceci est applicable de la présentation du produit au paiement, pour lequel la confiance accordée par les internautes joue un rôle essentiel. L’e-commerçant bénéficie donc tout simplement de la même confiance qu’accordent les clients à la marketplace par un jeu d’associations, sans avoir à fournir un effort de communication ou de technologie particulier.

Les marketplaces actuelles

Nous citerons essentiellement :

Les marketplaces généralistes : Amazon (14 millions de visiteurs par mois), Cdiscount (9 millions de visiteurs par mois), Fnac (8 millions de visiteurs par mois), EBay (8 millions de visiteurs par mois).

Les marketplaces moins affluentes : Pixmania, Price Minister, Rue du Commerce

Les marketplaces spécialisées : Galeries Lafayette, 3 Suisses, ASOS, La Redoute, Brandalley

Comment tirer profit des marketplaces

Avant de vous lancer dans l’aventure des marketplaces, il est important de prendre certaines choses en considération.

D’abord, les marketplaces ne sont pas la panacée. Ne les confondez pas avec la ruée vers l’or et utilisez-les comme un nouveau réseau de communication et de vente. Réfléchissez bien en amont et analysez la concurrence. Ce sont des endroits où le prix a une forte influence sur les comportements d’achat et un facteur de différenciation important.

Assurez-vous que votre stock est bien géré. Les produits mis en vente sur une marketplace doivent être disponibles et vous devez être réactif. Objectif : 100% de clients satisfaits.

Surveillez votre activité et mettez en place des process vous permettant de faire une analyse des marketplaces qui vous rapportent le plus et celles qui sont moins efficaces. Idéalement, créez un tableau de bord qui sera bien utile pour prendre des décisions.

Avez-vous entendu parler du « marketplaces manager » ?

Le marketplaces manager est un outil informatique qui vous permet de vendre sur plusieurs marketplaces simultanément et de suivre vos ventes à partir d’un seul et même outil. Il existe plusieurs types de marketplaces managers : les solutions de création de boutique en ligne comme Oxatis, intégrant la fonctionnalité de marketplace manager et les logiciels indépendants comme Neteven, Sellermania ou Izi-Flux. A vous de choisir celui qui vous conviendra si toutefois vous envisagez d’utiliser un marketplace manager.

Post Author: Josselin - Info Digitale

Entrepreneur depuis 2014 et passionné par le SEO, les nouvelles technologies et l'informatique en général.

1 thought on “Comment fonctionne une marketplace e-commerce et quels en sont les avantages ?

    Webkul

    (19 mai 2017 - 9 h 49 min)

    le marketplace est sans doute l’innovation web la plus intéressante. Même si c’est toujours très intéressant d’aller faire la boutique, on peut dire que sur le net, on peut avoir tout, à prix imbattable et se faire livrer en quelques heures.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *