Fear Effect Sedna

Test Fear Effect Sedna sur PlayStation 4

C’est un petit rappel qui ranime votre enthousiasme : Fear Effect est disponible sur la première PlayStation depuis dix-neuf ans. Naviguant sur la réussite de Resident Evil, mais recomposé de façon Runner, le titre s’était fait à l’époque une bonne réputation. À tel point qu’une suite a été créée en 2001. Malheureusement, le troisième épisode a été annulé en 2003. En attendant la sortie du remake déjà prévu de l’épisode originel, Sushee nous dévoile par conséquent ses premières créations dans la licence avec Sedna. C’est un spin-off qui nous a réellement effrayé… Voici notre test sur Fear Effect Sedna

Cependant, la fameuse souris Razer Naga Trinity est disponible sur notre site. Suivez le lien et découvrez ses performances.

Fear Effect Sedna : un re-design accompli

Même si Sushee a décidé de délaisser le gameplay de la série pour cet épisode incroyable, le studio breton a par contre bien compris son atmosphère et son univers. Le re-design fréquemment accompli par ses adversaires peut en témoigner. Vous retrouvez donc Rain, Hana, Glas et Deke dans un avenir glacial et coloré, accompagné de détails fantastiques.

 

Obtenir au meilleur prix

 

Ces derniers proviennent de certaines mythologies inuites, et c’est ingénieux. Le scénario, pas très animé, est accompagné de cut-scenes aussi malhabiles du point de vue technique que lors de leur mise en scène. L’ambiance de Fear Effect Sedna réussit quand même à se raviver et devrait donc intéresser comme il se doit ceux et celles qui avaient su l’aimer autrefois. C’est la preuve que Sushee avait voulu bien faire et de montrer le maximum de respect à l’œuvre originelle.

Fear Effect Sedna

Ses personnages en cel-shading

En intégrant ses personnages en cel-shading dans des décors plus réalistes, la direction artistique veut aussi rendre hommage à l’un des éléments le plus séduisant lors du premier épisode. Malheureusement, ces beaux efforts sont bloqués par une réalisation bien vulnérable, y compris des décors qui n’ont pas assez de vie et de détails.

Or, Sedna remplace les caméras fixes des deux premiers épisodes par les effets cinématographiques. Cela, dans le but d’avoir une vue isométrique à longue distance. Et à première vue, cette dernière est assez modeste en ce qui concerne l’exigence technique pour nos appareils actuels. Côté administratif, nous aurons pu penser à des graphismes un peu plus fantaisistes et ambitieux en s’inspirant des jeux tels que Transistor.

Un gameplay focalisé sur l’infiltration

Fear Effect Sedna

Pour être franc, Fear Effect Sedna a négligé certains points. Bien qu’il existe plusieurs facettes, le gameplay se focalise surtout sur l’infiltration. Aller de cachette en cachette en esquivant les cônes de vision verdâtres des gardes pour les tuer d’un clic. Le premier obstacle important est l’I.A des gardes retrouvée dans la rue. Il ne s’agit pas totalement de leurs rondes ultra scriptées, mais un petit effort est attendu essentiellement au niveau de leur surdité. Vous pouvez vous lancer à leur poursuite. Du moment que vous vous cachez au dernier instant pour les tuer sans faire de bruit.

De plus, ils ne seront pas secoués par des coups de feu à quelques mètres. Le pire est tout de même leurs réactions décourageantes, lorsqu’ils voient le cadavre d’un allié. Tous les gardes courent ainsi pour regarder la défaite et demeurent ensuite quelques dizaines de secondes totalement immobiles. Avant de continuer leur ronde à un autre endroit.

En passant, découvrez aussi notre test sur Kingdom Hearts III. Un jeu vidéo qui regroupe toutes les grandes stars du Disney (Sora, Riku, Mickey, Donald, Dingo, Terra, Ventus, etc.

Niveaux d’infiltration insatisfaisants

Fear Effect Sedna

 

Obtenir au meilleur prix

 

Il faut avouer que l’abondance de medikits est une opportunité à saisir avec des niveaux d’infiltration insatisfaisants. Malgré la fragilité des personnages, la possibilité de se soigner sans difficulté nous permet d’échapper à une violence. Or, le réconfort n’existe pas dans les combats sur Fear Effect Sedna. Ils ne sont pas en effet trop captivants.

Mais le problème se pose essentiellement sur leur aspect qui n’est pas bien finalisé. Les adversaires montrent une créativité suicidaire assez étonnante en se regroupant n’importe où, puis en vous poursuivant sans raison. L’un d’entre eux peut se retrouver face à face avec votre équipe de trois mercenaires. Un problème de lisibilité de l’action avec des alliés a été constaté lorsqu’ils tirent sans avoir une cible précise. De plus, l’existence d’une visée automatique peut nous amener à cibler les murs sans que nous nous en apercevions.

Post Author: Tsiori - Info Digitale

Entrepreneur depuis 2014 et passionné par le SEO, les nouvelles technologies et l'informatique en général.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *