Google

Pourquoi le démantèlement de Google est-il nécessaire ?

En Septembre 2018, Google va fêter son vingtième anniversaire. L’aventure extraordinaire de Larry Page et Sergey Brin date déjà de 20 ans. D’après la légende, ils ont élaboré un moteur de recherche innovant dans leur garage californien. Cette anecdote est à moitié vraie, car les deux acolytes profitent en réalité du soutien du département informatique de leur richissime et prestigieuse université de Stanford.

Démantèlement de Google : un rapport dédié à la stratégie française

Cédric Villani, mathématicien et député de l’Essone, va dégager des pistes d’action dans un rapport dédié à la stratégie française par rapport à l’intelligence artificielle. Ce rapport sera publié au cours de ce mois de mars. Il parlera également de la situation de Google et des entreprises qui, comme elle, ont obtenu une position dominante dans le domaine clé des informations. C’est le cas d’Amazon, Apple, Facebook, les Gafam de Microsoft et IBM. Il existe aussi d’autres entreprises chinoises comme Baidu, Tencent, Alibaba et Xiaomi. En ce qui concerne le député, la question de démanteler Google est bien vraie.

Google

Débat public consacré à la capacité des Gafam

Jusqu’à ce moment, le débat public s’était consacré sur la capacité des Gafam à éviter l’impôt sur les sociétés ainsi que leurs pratiques anticoncurrentielles. À partir de 2012, les Etats veulent supprimer l’évaporation de leurs bases fiscales, via le concept Beps pour Base Erosion and Profit Shifting.

D’autre part, la Commission européenne augmente les enquêtes par secteur sur les abus de position dominante de Google dans l’e-commerce. Elle vérifie aussi la publicité en ligne, étant donné que l’entreprise reçoit 41 % de part de marché aux Etats-Unis, contre 20 % pour le cas de Facebook. Les systèmes d’exploitation pour téléphone mobile sont de même analysés puisqu’Android est retrouvé dans 80% des smartphones existants dans le monde. Il n’est cependant pas question d’être en retard d’une guerre. Google a profité de cette période pour se métamorphoser en acteur multiple de l’intelligence artificielle, une « plateforme multi-face ».

Google

Une hypothèse de démantèlement

En novembre 2014, le Parlement européen avait élaboré en plus grande partie une résolution non obligatoire disant à « séparer les moteurs de recherche des autres services commerciaux ». Et ce, pour encourager une Commission européenne dont l’enquête sur la situation de monopole de Google qui a duré depuis quatre ans. Cela n’a montré de résultat que d’offrir davantage de travail à Margrethe Vestager dans un collège de commissaires.

Or, ce collège est dominé par des libéraux insensibles à toute idée de diminuer l’influence d’un groupe privé. L’automne dernier, le président de l’Arcep, Sébastien Soriano, a dévoilé un genre de capitulation dans le débat public. Notamment, par rapport à la domination sans partage des géants du Net, et c’est un fait constaté. Selon le régulateur français du Net, l’attention politique s’est par conséquent consacrée sur les symptômes de cette domination au lieu de prendre des décisions sur les causes. Cette domination se base surtout sur la vie privée, la concurrence ainsi que sur les fake news.

Google

Est-ce que ce démantèlement est réaliste ?

Est-ce réaliste de procéder au démantèlement de l’hydre Google ? Jean-Hervé évoque un fameux propos, qui favorise l’apparition de la législation antitrust. Ce propos dit qu’aux alentours du XXème siècle, les autorités américaines ont partagé la Standard Oil of New Jersey en 34 firmes diverses au minimum.

De plus, personne n’a cru en Harold Greene, juge de la Cour fédérale de Columbia. Celui-ci força malgré cela le géant des télécoms ATT à coopérer sur son propre démantèlement en 1984. ATT, comme pour le cas de Google actuellement, était un monopole célèbre auprès du public. Il est muni d’un abondant et fort domaine de recherche, les Bell Labs. Hier comme maintenant, une pareille décision appartient toutefois à la justice ou au gouvernement des Etats-Unis… La seule condition est qu’ils soient d’accord avec cette idée. Mais pour le moment, ce n’est pas encore le cas !

Google

Post Author: Tsiori - Info Digitale

Entrepreneur depuis 2014 et passionné par le SEO, les nouvelles technologies et l'informatique en général.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *