Demande de réexamen Google : Définition

Demande de réexamen Google : Définition

314
0
PARTAGER
SEO Référencement naturel

La demande de réexamen de Google

Un site internet peut être victime de pénalités automatiques ou manuelles, notamment si celui-ci héberge des sites pointant sur du contenu illicite ou en cas de duplication de contenus protégés (ou non) par le droit d’auteur.

Lors d’une pénalité manuelle, Google envoie systématiquement une notification écrite avec quelques explications concernant cette sanction. Uniquement dans ce cas de figure, il est possible de soumettre à Google une requête pour réexaminer la sanction à l’encontre du site. Cette requête doit contenir les informations personnelles du propriétaire du site concerné et toute un argumentaire sur les corrections qui seront entreprises pour respecter de nouveau les conseils et bonnes pratiques de Google. Cela peut aller de la suppression des mots clés intempestifs pour tromper les robots d’indexation, soigner le contenu en adoptant un langage approprié, suppression de contenus illicites ou incongrus par rapport à l’audience ciblée ou mauvaise utilisation du netlinking pour gonfler artificiellement la valeur SEO de ces derniers).

Suite à la soumission de cette requête, un ou plusieurs spécialistes de Google examinent le contenu de la demande de réexamen. La vérification se porte alors sur les modifications demandées par Google, notamment les infractions, le contenu inapproprié et l’abus de mots clés. Si les actions modificatives ont été entreprises, la pénalité manuelle peut alors être retirée. Google envoie alors une nouvelle notification pour informer de cette levée de sanction. Dans le cas contraire, une notification de refus est expédiée.

Pour effectuer cette demande de demande de réexamen, les administrateurs s’appuie sur l’outil Search Console (anciennement appelé « Google Webmaster Tools »), qui facilite les corrections. Une pénalité levée signifie que le site web réintégrera sa position dans les résultats de recherche. Selon Google, il y aurait plus de 7 000 demandes de réexamens par jour.

A noter que Google met à disposition des Web Masters des guides de bonnes pratiques afin d’éviter les abus ayant comme objectif de forcer le référencement des sites internet comme le cloaking ou les techniques « Black Hat » en général. Si les robots Google peuvent être trompés par cette pratique qui s’appuie sur les algorithmes d’indexation de Google, les garants du bon référencement Google, mais aussi les internautes qui peuvent reporter tout abus au géant des moteurs de recherche, parviennent généralement à détecter ces abus et à appliquer la sanction.

A noter que les sanctions automatiques ne peuvent être, en général, réévaluées.

AUCUN COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE