Création et gestion des données d'entreprise

Quelle forme juridique choisir pour son entreprise ?

EURL, SARL, SAS, SA… il y a mille et une possibilités pour quiconque souhaite créer une entreprise, tout dépend ensuite de vos objectifs, de vos fonds mais aussi et plus simplement du type d’entreprise que vous souhaitez former. Ainsi, en général, pour la plupart des entrepreneurs, l’objectif principal est de créer une SASU. Pourquoi cela ? Comment s’y prendre ? Quelles sont les différences entre ces multiples acronymes ? On vous explique tout pour vous aider à choisir le statut qui vous convient le plus !

De multiples possibilités

Démarrer son activité est loin d’être simple. En effet, il faut d’abord construire son projet ce qui prend déjà beaucoup de temps. Entre l’étude du projet, les multiples simulations auxquelles il vous faut procéder, et aussi vos études de marché, vous vous engagez déjà dans des démarches complexes. Mais ensuite, viennent les questions administratives et notamment celle du statut à choisir et de la forme juridique que prendre votre entreprise. Loin d’être une évidence pour certains, ces questions peuvent recevoir des réponses largement différentes et il est parfois difficile de s’y retrouver.

Une EURL, une SARL, une SA, le statut d’auto-entrepreneur… vous avez peut-être et même sans doute du mal à vous y retrouver entre tous ces noms qui ne vous disent pas grand-chose. Il s’agit là des différentes formes juridiques sous lesquelles votre entreprise figurera, à retrouver sur agence-juridique.com.  Si beaucoup d’entrepreneurs veulent créer une SASU, ils ne savent toujours comment s’y prendre et pourquoi particulièrement une SASU.

En effet entre les différentes possibilités, créer une SASU, une Société à Action Simplifiée Unipersonnelle est en effet la solution la plus simple et qui convient en général à toute entreprise unipersonnelle. Voici quelques-uns de nos conseils pour prendre le statut qui vous correspond à vous et à votre entreprise !

Créer sa SASU

Quand on démarre son activité, il faut passer par la case administrative. La concrétisation de votre activité se fait lors de son enregistrement auprès des autorités concernées. Ainsi, le statut que vous adoptez définit le type d’entreprise que vous souhaitez créer. La SASU est régit par les mêmes règles que la SAS, Société par Action Simplifiée, mais enregistre quand même quelques différences notables qui peuvent être très pratiques pour vous. En effet, c’est sans doute le format juridique le plus simple pour quiconque souhaite lancer son activité.

Quand vous souhaitez créer une SASU, vous créez une activité à un seul associé. Vous êtes donc seul à bord, vous travaillez à votre nom. Aussi et c’est là le plus important, votre responsabilité ne se limite qu’à votre seul apport. Ainsi, si vous avez 1 euro d’apport, ce qui est le minimum légal, vous n’êtes responsable qu’à hauteur de 1 euro ! L’idée est donc de vous permettre d’entreprendre sans avoir systématique un couteau sous la gorge !

Pour vous enregistrer en tant que SASU, il faut en faire la demande en remplissant les papiers administratifs qui correspondent. Ce dossier comprend vos statuts, un procès-verbal d’AG de nomination des dirigeants, une déclaration de non condamnation et les états des actes accomplis.

Une démarche rapide et pratique

Pour une jeune entrepreneur, créer une SASU est une excellente solution pour démarrer son activité sans se mettre trop de pression. Les plus jeunes peuvent également bénéficier de l’ACCRE qui vous permet une grosse réduction d’impôts pendant les premières années de votre exercice. Ainsi, vous pouvez démarrer votre activité sans trop de pression et avancer à votre rythme !

Une fois votre SASU enregistrée, il ne reste plus qu’à publier votre annonce légale, sorte d’acte de naissance publique de votre entreprise !

Post Author: Olivier

Professionnel du web depuis de nombreuses années, je partage avec vos ma veille technologique et ma passion pour ce domaine.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *