Bien lancer son site ecommerce

Conseils pour démarrer son site e-commerce

De nos jours, de plus en plus de personnes se lancent dans une entreprise de vente en ligne, suite à une idée innovante de produit ou de service.  Mais se lancer dans l’entrepreneuriat virtuel n’est pas aussi simple qu’il n’y paraît, et il vous faudra passer par plusieurs phases avant que votre entreprise sur Internet voit le succès. Nous vous présentons quelques-unes des étapes à ne pas négliger.

Définir votre marché

Un site e-commerce est une entreprise comme une autre, et la première étape consiste à définir la clientèle que vous allez cibler. Généralement, vous pouvez vous situer dans deux cas :

  • Vous créez votre e-commerce ou lancez de nouveaux produits ou services

Il vous faut alors définir précisément qui sont vos clients, quelles sont leurs attentes, quels besoins ont-ils, quelles sont leurs habitudes d’achat en ligne, etc. De même, renseignez-vous sur vos concurrents en ligne, les mots-clés sur lesquels ils se positionnent sur le web, qui sont les fournisseurs de votre secteur d’activité, et quelles sont les grandes tendances du marché.

Des outils et des logiciels sont à votre disposition pour vous aider à réaliser ce travail. Dans tous les cas, cette étape est primordiale et servira de base solide à votre futur e-commerce.

  • Vous digitalisez une offre déjà existante

Dans ce cas, vous avez déjà cerné toutes ces données, votre clientèle est établie, votre entreprise stable. L’ouverture d’un site internet permettra de toucher une clientèle plus large et variée, et peut-être même de diversifier votre offre. Ainsi, votre site e-commerce sera une porte d’accès supplémentaire sur le marché, à l’heure où les achats se font de plus en plus en ligne.

Définir votre business model

Seconde étape primordiale, il vous faut trouver une idée innovante, un concept intéressant afin d’avoir une valeur ajoutée par rapport à vos concurrents. Déterminez précisément comment votre clientèle pourra bénéficier de votre offre (abonnement, pass, …).

Familiarisez-vous avec le jargon propre à votre secteur d’activité et aux commerces en ligne. Et renseignez-vous sur les metrics de votre entreprise, c’est-à-dire des chiffres qui rendent compte de la bonne santé de votre activité, et vous donnent des informations sur les changements à effectuer pour augmenter votre clientèle et vos bénéfices.

Les metrics

Dans le e-commerce, toutes les entreprises doivent se tenir au courant des metrics de leur activité grâce à des outils payants ou gratuits. Il existe 5 principaux indicateurs :

  • Le panier moyen

Il s’agit du montant moyen dépensé par votre clientèle à chaque visite sur votre site, en produits ou services. Ce chiffre-clé vous renseigne sur les bénéfices que vous faites par client, et il est possible de l’augmenter par diverses stratégies.

  • Le coût d’acquisition client

Il s’agit de combien cela vous coûte d’amener un client sur votre site web. Ce chiffre prend en compte les campagnes de publicité que vous avez pu mener, et les autres dépenses visant à vous faire connaître et attirer votre clientèle.

Ce metric est à mettre en relation avec le panier moyen : si le client vous coûte plus qu’il ne vous rapporte, il faudrait optimiser votre stratégie économique.

  • Le taux de conversion

Ce taux correspond au nombre de personnes réalisant un achat sur votre site comparé au nombre de personnes visitant votre site. Comparez votre taux de conversion aux chiffres de votre secteur d’activité afin d’avoir une idée de votre performance.

Vous pouvez augmenter votre taux de conversion en misant sur un site épuré et ergonomique, en insérant des messages incitatifs avec des verbes d’action, etc.

  • Le taux d’abandon

Ce metric reflète le pourcentage de vos visiteurs qui avaient engagé un acte d’achat mais qui abandonnent avant la finalisation. Portez attention au moment auquel vos prospects abandonnent, et regardez si une page en particulier provoque l’abandon des visiteurs.

  • Le taux de retour

Enfin, ce dernier indicateur rend compte de la satisfaction de vos clients après achat. Si ce taux est élevé, cela signifie qu’une certaine proportion de vos clients retourne leurs articles après réception. Peut-être la qualité de vos produits est-elle à revoir ? Ou votre service après-vente à développer ?

Choisir une plateforme adaptée

Il ne vous reste maintenant plus qu’à choisir parmi l’une des solutions existantes pour ouvrir votre e-commerce. Certains CMS comme Prestashop, Magento, WordPress ou Drupal proposent des outils clé en main permettant de gérer les bases de données clients et produits, et facilitant le paiement en ligne. Ces solutions sont souvent adaptées pour se lancer dans le e-commerce avec une solution rapide à mettre en place au coût raisonnable.

Post Author: Josselin - Info Digitale

Entrepreneur depuis 2014 et passionné par le SEO, les nouvelles technologies et l'informatique en général.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *