Carrefour

Carrefour collabore avec Google dans le commerce en ligne alimentaire

Depuis l’entrée d’Amazon dans la commercialisation des produits alimentaires, les guerres sont ouvertes entre les grandes enseignes. À vrai dire, elles ne se sont jamais arrêtées, mais ici, nous parlons de celles du 21ème siècle. Nous parlons d’intelligence artificielle dans les supermarchés, d’assistance vocale pour pouvoir passer nos commandes, des livraisons via des drones, etc. L’enjeu stratégique de ces approches est surtout le contrôle des données personnelles, permettant aux entreprises de connaître nos modes de consommation ainsi que nos attentes. Zoom sur l’enseigne française Carrefour.

Association de Carrefour avec Google : est-ce vraiment utile ?

La question qui se pose est : est-ce que Carrefour a vraiment besoin de Google pour effectuer ces changements ? Pour cette enseigne française, le but est de rattraper un retard considérable dans le domaine de l’e-commerce par rapport à d’autres leaders. Il gagne beaucoup de temps en copiant l’accord liant déjà aux États-Unis Walmart (leader mondial de la grande distribution) à Google à l’aide d’une plateforme internet.

Carrefour

Double occasion pour l’enseigne française

Pour Carrefour, il s’agit d’une double occasion, car en plus de bénéficier de l’expérience américaine, il va élargir en 2019 ses points de contacts vers une clientèle que Google va drainer sur sa plateforme. Le mode d’achat traditionnel est alors mis dans les oubliettes.

Tous les grands supermarchés se sont mis à la vente 2.0 et disent peu à peu adieu aux vieux Caddy. Dorénavant, les assistants vocaux tels que : l’assistant vocal Alexa d’Amazon ou Apple Siri s’occupent de prendre vos commandes qui vous seront livrées dans un drive ou chez vous. Ces assistants intelligents gèrent le panier de commissions suivant les recettes que vous leur proposez.

Carrefour

Nos informations personnelles à la merci de l’intelligence artificielle

En second lieu, il y a le cœur de la guerre à venir, qui est la collecte de nos données personnelles pour alimenter ces centres d’intelligence artificielle. Les grandes enseignes telles que Carrefour, Leclerc et Auchan enregistrent plusieurs transactions quotidiennement. Leur répertoire de clients intégrés ressemble presque à celui de la population active.

Une mine de données que l’IA va déchiffrer puis transformer en opérations commerciales et financières comme le projet de Mozilla avec son Common Voice à l’égard des moyens de paiement.

Carrefour

Autres actualités liées à Carrefour

La direction de Carrefour a déclaré en mois de juin la fermeture de 234 points de vente, non pas à cause de cette mutation, mais faute d’acheteur. Parmi ses 272 magasins menacés par cette fermeture, 29 seulement vont être repris. Ainsi, 2.100 postes seront impactés par cette décision.

Carrefour

Post Author: Tsiori - Info Digitale

Entrepreneur depuis 2014 et passionné par le SEO, les nouvelles technologies et l'informatique en général.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *