Bad Apple Wars

Bad Apple Wars : Le Visual Novel qui fait sensation

Les nippons ne cessent d’émerveiller les gamers avec la sortie de Bad Apple Wars, un visual novel de style Otome, édité par Idea Factory, disponible sur Playstation Vita. On vous montre les caractéristiques du jeu.

Bad Apple Wars

Dans la peau de Rinka !

Il ne s’agit pas ici d’un jeux type FPS ou de style Moba comme Lol. Bad Apple Wars est un jeu genre Visual Novel qui vous emmène dans une merveilleuse histoire.

Comme tous ses prédécesseurs, tels que Collar X Malice, Otomate nous propose dans le jeu, de se mettre dans la peau de Rinka. Celle-ci est une jeune lycéenne, qui lors de son premier jour de classe, se fait heurter par un camion. C’est ce qui à d’ailleurs causé sa mort sur le coup. Et c’est là que toute l’histoire commence. Plongée au cœur d’une autre vie, Rinka sera intégrée dans un nouvel établissement : l’Académie Nevaeh. C’est une école pour âmes perdues où les personnages sont très différents du milieu habituel. On y trouvera alors différentes sortes d’âmes perdues.

Le scénario nous propose de passer plusieurs épreuves pour décrocher un diplôme. Sinon, on pourrait se faire expulser de l’académie aux termes du jeu : « être une bonne pomme ou une pomme pourrie ». En bref, il s’agit ici d’une opportunité à ne pas rater pour Rinka. Soit elle retrouve la vie, soit elle disparait définitivement.

Bad Apple Wars

Bad Apple Wars : moins d’interactions, plus d’histoire

Comme tous les Visual Novels, Bad Apple Wars ne doit pas être considéré comme un jeu dans le sens propre du terme. Il est plutôt comme un livre, une histoire, avec de longs textes, des dialogues. On ne pourra pas toujours forcément retrouver l’action comme dans les autres jeux vidéo. Pourquoi ? Parce qu’on y trouve peu d’interaction. Mais le gamer pourra intervenir et changer le cours de l’histoire. Et c’est ce qu’il y a de plus surexcitant. Effectivement, chaque choix du joueur a une influence sur la destinée de l’âme de Rinka. Donc le suspens sera toujours au rendez-vous !

Bad Apple Wars

Replonger dans les souvenirs de Rinka

Proposé sur la console Sony PlayStation Vita, la plupart des interactions consisteront à décider à partir de quel moment Rinka parlera, à qui s’adressera-t-elle ou avec qui passera-t-elle l’aventure. Le joueur touchera l’écran afin d’exécuter son choix sur les acteurs, la destination, ou même pour revoir des souvenirs. Dans l’établissement où Rinka réside, elle a la faculté de ressasser ses souvenirs ainsi que ceux des protagonistes du jeu en les touchant tout simplement sur l’écran. Cet accès aux souvenirs, est ce qu’il y a de plus attrayant dans l’aventure. Cela incite même à jouer la seconde partie, voire plus.

Dans ce jeu, les souvenirs sont les éléments clés qui peuvent changer radicalement ou presque tout au long du parcours. Chaque personnage a son propre passé, donc ses propres souvenirs. Cela implique que pour chaque partenaire de Rinka, il faudra parcourir ses souvenirs afin de les obtenir. Il est également possible de forcer le passage des dialogues automatiquement, sans avoir à toucher la croix se trouvant au coin pour fermer l’onglet. Cette option de défilement automatique est présente dans la plupart des jeux vidéo de ce genre. Elle permet d’obtenir toutes les options plus rapidement, mais peut réduire les interactions du joueur à néant. Si le joueur choisit de ne pas lire les textes, il devra faire des choix à l’aveuglette et le destin de Rinka en dépendra entièrement.

Bad Apple Wars

Un jeu qui se destine aux adeptes de romans

Bad Apple Wars est donc le jeu idéal pour les amateurs de lecture, très typique d’un roman, comme son nom l’indique : Visual Novel qui signifie « roman visuel ». Un jeu avec un scénario, où l’histoire se raconte dans un texte qui défile, accompagné de sons et d’images, où le joueur décidera du sort de Rinka. Chaque relation finit toujours par un lien amoureux, donc une fin heureuse. Une véritable aventure à ne pas manquer !

Post Author: Tsiori - Info Digitale

Entrepreneur depuis 2014 et passionné par le SEO, les nouvelles technologies et l'informatique en général.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *