Autodesk

Autodesk lance un nouvel outil de design génératif sur Netfabb

Le 23 juin dernier, Autodesk a annoncé que la version 2018 de son logiciel Netfabb comportera le nouveau design génératif. Il s’agit d’une technologie révolutionnaire utilisant un algorithme d’intelligence artificielle sur laquelle cet éditeur américain travaille depuis des années déjà. Elle sera capable de concevoir des formes basées sur des informations données par le designer. Voilà un outil très attendus par bon nombre d’agence de design spécialisée.

 

Autodesk : Finalement un outil design

Cela fait déjà 5 ans que Autodesk parle de son fameux logiciel de « design génératif ». Les personnes à la tête de l’entreprise ne cessaient d’en parler à chaque prise de parole lors de son évènement annuel Autodesk University. Ils ont toujours parlé d’un algorithme capable de générer une figure suivant des paramètres configurés.

C’est devenu réalité maintenant. La société l’a annoncé officiellement le 23 juin dernier. Il en parle en tant qu’outil de design génératif portant le nom de « Dreamcatcher ». La version 2018 de Netfabb est déjà prévue pour intégrer cette nouvelle option.

Autodesk

 

Dreamcatcher, comment ça marche ?

Le design génératif est basé sur un outil à renseigner. Le designer insère donc dans le logiciel les critères désirés. Ils sont aussi vastes et détaillés incluant : les dimensions, le poids de l’objet, le matériau à utiliser, son style, etc. Dreamcatcher produira cet objet selon ces détails. Il s’agit d’une technique d’intelligence artificielle fonctionnant en apprentissage automatique (machine learning). Il est déjà doté de plusieurs milliers de modèles prédéfinis.

Parmi les avantages annoncés, on peut espérer :

  • un processus de production plus rapide,
  • la création de matériel plus léger,
  • l’économie de matières premières,
  • d’avoir plus de champs de personnalisation.

 

Une nouvelle fonctionnalité dédiée à l’impression 3D

Selon les informations recueillies par le site info-digitale, le Dreamcatcher de Autodesk intégrera son logiciel phare, Netfabb, en tant qu’outil destiné à l’impression 3D. Cette nouvelle fonctionnalité aidera de ce fait à préparer la maquette avant d’imprimer.

Le choix d’Autodesk porté sur Netfabb est bien logique pour cet outil de design génératif puisque l’impression 3D consiste à matérialiser des configurations complexes et préenregistrées grâce à un algorithme. C’est tout à fait l’opposé aujourd’hui encore de la majorité des procédés réalisés en usinage.

 

 Autodesk

Un logiciel déjà testé et approuvé par 2 clients

Le nouveau Netfabb disposant de Dreamcatcher sera vendu à partir de ce mois de décembre ou au plus tard en janvier 2018. Cependant, deux clients de l’éditeur américain ont déjà pu donner leur avis sur cette nouvelle version du logiciel. En effet, autodesk a permis à Airbus, le constructeur aéronautique, d’élaborer un prototype de cloison de cabine avec Dreamcatcher. Et il a atteint son objectif avec une baisse pondérale de 45 % avec ce prototype en forme organique.

Black & Decker a déjà eu la joie de tester ce nouvel outil aussi. Et le résultat est encore plus spectaculaire de leur côté avec un prototype de pince à sertir hydraulique 65 % moins lourd.

Sachez que ce n’est pas le seul à avoir concocté un outil de design génératif. Le français Dassault Systèmes a aussi conçu son propre algorithme de design génératif. Les programmes libres de droits sont même gratuits.

On vous montre aussi sur notre site plus d’informations à propos d’un logiciel libre.

 

Post Author: Tsiori - Info Digitale

Entrepreneur depuis 2014 et passionné par le SEO, les nouvelles technologies et l'informatique en général.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *