Alexandre Courbin

Du grand cabinet BCG à une startup : quelles raisons ont poussé Alexandre Courbin ?

Alexandre Courbin, a lui aussi sauté le pas pour intégrer une startup après avoir été consultant une année à Boston Consulting Group (BCG). On peut donc dire qu’il est un tout jeune diplômé avec peu d’expérience, mais qui en 2016 a décidé de poursuivre sa carrière ailleurs et différemment ! Son parcours influencera forcément votre décision. Dès lors nous vous conseillons de faire un petit tour d’horizon sur son témoignage.

Alexandre Courbin

Quelles sont les raisons qui ont poussé Alexandre Courbin à se lancer dans la startup ?

Pour commencer, le domaine du conseil est loin d’être le secteur auquel Alexandre Courbin a pensé à s’imprégner. Pourtant lorsqu’il a eu la chance de s’y intéresser, après avoir été enrôlé par BCG en tant que consultant, il appréciait au fur et à mesure le côté extrêmement enrichissant de son métier. D’un côté, il ressentait toujours l’envie de faire la découverte du milieu entrepreneurial.

Alexandre Courbin

C’est pourquoi il rejoint Seekube, une startup constituée d’une vingtaine d’employés basée à Paris. Alexandre a rejoint l’équipe commerciale. Dans cette petite firme, « on organise des salons en ligne, pour permettre aux étudiants et jeunes diplômés de dénicher des opportunités professionnelles ». Il aide en gros dans la recherche de stage, d’alternance ou de CDI en France. Il était devenu un Business Developper.

Alexandre Courbin est très attiré par le côté innovant des start-up, leurs structures toujours en évolution et leur force créative. En même temps, il confie « j’avais envie de découvrir l’agilité d’une start-up…toujours orientée vers l’opérationnel ». On entend parler de « l’effet de mode », ce qui a attisé encore plus la curiosité de ce Business Developer.

Alexandre Courbin

Quels sont les postes en startup qui intéressent plus particulièrement les anciens consultants ?

Il existe trois missions pouvant correspondre aux parcours et aux compétences d’un ancien consultant. Il peut être un opérateur contribuant à la structuration et à la coordination du business au jour le jour. Il peut également adhérer à une équipe commerciale ou travailler dans tout domaine qui concerne la finance et les chiffres.

Alexandre Courbin conseille plutôt le Business Developer à ceux qui ont une bonne capacité d’écoute et de relation. Ces personnes sont également à même d’établir une stratégie commerciale.

Alexandre Courbin

Post Author: Tsiori - Info Digitale

Entrepreneur depuis 2014 et passionné par le SEO, les nouvelles technologies et l'informatique en général.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *